mercredi 27 octobre 2010

Polydor 21914: Mister Twist - Tony Sheridan

Ce super 45T, première pièce de la discographie originale française des Beatles, est aujourd'hui devenu mythique dans le milieu des collectionneurs. Aussi nous proposons nous de vous faire partager son histoire qui est des plus passionnantes.

Collection: Doctorobert

Cette célèbre pochette, dite des "autos tamponneuses", doit son surnom au cliché qui en orne le recto. C’est une photo de Tony Sheridan prise par Astrid Kirchherr en automne 1961 à Hambourg, au Heiligengeistfeld ("Champ du Saint-Esprit"), lors des festivités du Herbst Dom. A noter un petit clin d’œil à la France, matérialisé par les drapeaux tricolores fixés en haut des mâts de chacune des autos-tamponneuses. Il est intéressant de préciser qu'au début des années 1960, le twist avait un certain succès dans notre pays, comme en témoigne les trois rappels commerciaux présentés au verso de la pochette, ainsi que la mention 'Mister Twist' qui accompagne le nom de Tony Sheridan. Cette dernière fait allusion à la mention 'Twist', qui figure sur le recto de la seconde pochette illustrée du single allemand "My Bonnie" (Polydor NH 24 673).

Collection: Doctorobert

Autre détail important: le nom des Beatles n'apparaît ni sur la pochette, ni sur les labels du disque (qui mettent également Tony Sheridan en vedette). Et pour cause, puisqu'à cette époque, le groupe n'était pas encore connu du grand public. De plus, seul le titre "Cry For A Shadow", signé Lennon-Harrison, concerne les Beatles pour ce qui est de la composition.

Vue rapprochée des labels du disque: on notera la coquille d'impression sur le nom de George Harrison
qui est orthographié "Harrisson" (Collection: Georges Delas)

Les quatre titres figurant sur le super 45T "Mister Twist", à savoir "When The Saints", "Cry For A Shadow", "My Bonnie" (avec introduction en allemand) et "Why", ont été enregistrés avec le producteur allemand Bert Kampfert au tout début de l’été 1961, plus précisément les 22 et 23/06/1961, à la Friedrich-Ebert-Halle de Hambourg-Harbourg. Trois autres titres ont également été enregistrés durant ces sessions : "Ain’t She Sweet", "Nobody’s Child" et "If You Love Me Baby (Take Out Some Insurance On Me Baby)".

Les travaux d’Eric Krasker pour l'ouvrage Les Beatles - Enquête sur un Mythe ont permis une étude minutieuse des deux versions du procès verbal de sortie ("Aufnahmeprotokoll") relatif à "Cry For A Shadow", émis par Polydor Allemagne le 07/11/1961. Ce document porte la mention 'Veröffentlichung nur für Frankreich', attestant que "Cry For A Shadow" était destiné au marché français en priorité. Le morceau était devait également être placé en face B du 45T simple allemand Polydor NH 24 757 (avec "Why" sur la face A), dont la publication a été annulée. La commercialisation en France a en revanche eu lieu comme prévu, sur le super 45T "Mister Twist", premier témoignage discographique français des Beatles dont le dépôt légal à la BNF a été effectué le 26/01/1962. Il s’agit également du premier disque au monde à proposer une composition originale de deux des membres du groupe, quand bien même l’on sait aujourd’hui qu’il existe un autre support datant de la même époque, comportant un morceau dans la composition duquel John Lennon était intervenu. Nous allons tenter de reconstituer la chronologie des évènements liés à cette intéressante anecdote.

Lors de la tournée qu’effectuèrent les futurs Fab’4 à la fin du mois de mai 1960 - à cette époque, ils s’appelaient les Silver Beatles - avec  Johnny Gentle (John Askew de son véritable nom), ce dernier composa une chanson : "I’ve Just Fallen For Someone". Il la joua devant George Harrison et John Lennon. Ce dernier y apporta sa touche personnelle. Cette collaboration entre les deux musiciens eut lieu le 21/05/1960. Il faudra attendre août 1962 pour voir paraître "I’ve Just Fallen For Someone" en face B du single Parlophone R 4919 (avec "My Tears Will Turn To Laughter" sur la face A). Johnny Gentle y apparaît sous un autre nom de scène: Darren Young. En revanche, John Lennon n’est pas crédité.

L’histoire de "I’ve Just Fallen For Someone" aurait pu en rester là, mais de nouveaux éléments d’information sont récemment venus enrichir nos connaissances. En effet, une publication discographique antérieure au 45T Parlophone R 4919 se trouve mise en évidence : dans son ouvrage Beatles Deeper Undercover, Kristofer Engelhardt nous apprend que Johnny Gentle avait proposé "I’ve Just Fallen For Someone" au chanteur Adam Faith avant de l’enregistrer lui-même.


On retrouve la chanson sur l’album "Adam Faith" (Parlophone PMC 1162 / PCS 3025), dont la date de publication est aujourd’hui encore mal connue, de telle sorte qu’il est difficile de la placer par rapport à celle du super 45T français "Mister Twist". Kristofer Engelhardt est lui-même resté très prudent et a situé la parution de cet album entre fin 1961 et début 1962.
 
Si vous disposez de plus amples informations, n’hésitez pas à nous en faire part via vos commentaires !

- Merci à Georges Delas pour sa précieuse collaboration à cet article - 
 
Sources:
 
  -
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire